Search your favorite song for free


2. "Rien ne permet de penser que l’explosion à Conakry est un attentat"

  • Duration: 614
  • Channel: news

À Conakry, une explosion dans une buvette à fait au moins un mort et plusieurs blessés graves mardi, alors que des personnes étaient rassemblées pour regarder le match de la CAN Guinée - Côte d'Ivoire. Dans ce journal le porte-parole du gouvernement guinéen assure que la thèse de l’attentat est, pour l’heure, exclue. "Rien ne permet de pense que l’explosion à Conakry est un attentat", déclare Albert Damantang Camara sur France 24.   Visitez notre site : http://www.france24.com Rejoignez nous sur Facebook https://www.facebook.com/FRANCE24 Suivez nous sur Twitter https://twitter.com/France24_fr#


3. Explosion à Prague

  • Duration: 52
  • Channel: news
Explosion à Prague

Une explosion de gaz dans le quartier historique de Prague en République Tchèque a fait des dizaines de blessés, dont quatre graves, le lundi 19 Avril 2013. Une vidéo du moment de l'explosion vient d'apparaitre sur la toile cette nuit. Elle a été enregistrée par une caméra de vidéo surveillance. Le souffle de l'explosion a casser de nombreuses vitres aux alentours. Le maire de Prague, Bohuslav Svoboda, a confirmé qu'une fuite de gaz était à l'origine de l'explosion, calmant les craintes d'un attentat terroriste.


4. Simulation d'attentat à Paris

  • Duration: 126
  • Channel: news
Simulation d'attentat à Paris

Un exercice multi-attentats "Omega 2010" simulant des explosions d'engins à la Tour Eiffel, au Stade de France et au centre commercial du Carré Sénart de Melun, avec un bilan virtuel de 25 morts et 37 blessés graves, est organisé ce mardi 4 mai 2010 par la préfecture de police. France-Soir.fr a rencontré Ambroise Bunet de la police technique scientifique afin de connaître leur rôle.


5. Les témoins après l'attentat de Manchester

  • Duration: 45
  • Channel: tv
Les témoins après l'attentat de Manchester

La Grande-Bretagne a été frappée, lundi 22 mai, par l’attentat le plus meurtrier depuis douze ans sur son territoire. L’organisation djihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué en début d’après-midi l’attentat par son organe de propagande Amaq, selon le site spécialisé SITE. Son auteur est un Britannique âgé de 22 ans, Salman Abedi, né à Manchester, a déclaré mardi en fin de journée le chef de la police de Manchester. L’attaque a fait au moins vingt-deux morts et cinquante-neuf blessés à l’issue d’un concert pop lundi soir à Manchester, dans le nord-ouest de l’Angleterre. Des jeunes et des enfants font partie des victimes. Une puissante explosion a eu lieu dans l’enceinte de la Manchester Arena, à l’une des entrées de la salle pouvant accueillir 21 000 personnes, à la fin du concert de la chanteuse américaine Ariana Grande, diva du R’n’B et coqueluche des adolescents. L’explosion a eu lieu vers 22 h 30 (23 h 30 en France). Des témoins cités par des médias britanniques ont évoqué une « déflagration » à la fin du concert, alors que les lumières venaient de se rallumer et que les spectateurs se dirigeaient vers la sortie. De nombreux enfants et adolescents assistaient au concert. L’explosion a semé la panique dans la salle mais aussi dehors, où des parents attendaient la sortie de leurs enfants. La police a confirmé un bilan de vingt-deux morts, dont des enfants, et cinquante-neuf blessés. Le bilan était susceptible de s’aggraver puisque de nombreux blessés, orientés vers huit hôpitaux de la ville, étaient dans un état grave, selon la première ministre Theresa May qui s’est rendue dans la journée à Manchester.


6. Attentat de Saint-Pétersbourg : les enquêteurs à la recherche de deux suspects

  • Duration: 92
  • Channel: news
Attentat de Saint-Pétersbourg : les enquêteurs à la recherche de deux suspects

Le président russe Vladimir Poutine s’est rendu quelques heures après l’attentat à la sortie du métro de Saint-Pétersbourg pour déposer un bouquet de fleurs en hommage aux victimes. Le bilan des autorités russes fait état de onze morts et au moins 45 blessés dont plusieurs dans un état grâve. Selon le porte-parole du Comité antiterroriste russe, Andrei Andreï Prjezdomski, l’enquête mobilise tous les services de sécurité du pays. Andrei Andreï Prjezdomski : “Des spécialistes du FSB, de la police et du ministère des situations d’urgence sont arrivés à Saint-Pétersbourg pour prêter main forte à l ‘enquête sur le crime et ses conséquences.” La bombe artisanale contenait des morceaux métal et la déflagration a dévasté une rame de métro qui roulait en plein centre de Saint-Pétersbourg. Le métro venait de quitter la station Sennaïa Plochtchad en direction de Tekhnologitcheski Institut lorsque l’explosion a eu lieu en début d’après-midi. Les autorités russes ont annoncé avoir désamorcé une autre bombe, de composition identique, à la station de métro très fréquentée qui dessert la gare ferroviaire qui relie Saint-Pétersbourg à Moscou. Saint-Pétersbourg a annoncé trois jours de deuil. Selon une source proche de l’enquête et citée par l’agence russe Itass, la police est à la recherche de deux suspects qui ont été repérés sur les enregistrements des caméras de sécurité. Il s’agirait d’un homme et d’une femme, âgés l’un et l’autre d’une vingtaine d’années, qui seraient originaires d’Asie centrale et dont les identités seraient établies.


7. Le résumé des Attentats de Bruxelles - ZAPPING ACTU DU 22/03/2016

  • Duration: 160
  • Channel: news
Le résumé des Attentats de Bruxelles - ZAPPING ACTU DU 22/03/2016

Ce matin, un kamikaze a provoqué une double explosion dans le hall des départs du principal aéroport de Bruxelles avant 8h, au matin du 22 mars. Moins d'une heure plus tard, des explosions retentissaient dans la station de métro belge "Maelbeeck". Au moins 28 personnes ont perdu la vie et il y a de nombreux blessés graves. Ces attentats interviennent quelques jours après l'arrestation de Salah Abdeslam, poursuivi pour son implication présumée dans les attentats du 13 novembre à Paris.. C'est le Zapping Actu ! Retrouvez également l'hommage de Plantu aux victimes des attentats de Bruxelles. Facebook : http://facebook.com/cazaptv Notre site : http://www.cazap.tv/


8. Attentat ORLY. Asala Arménien mp4

  • Duration: 190
  • Channel: news
Attentat ORLY. Asala Arménien mp4

L'Attentat horrible à l'intérieur de l'aérogare. Images très dures : valises déchiquetées, corps calcinés. Une explosion survenue en présence d'une foule considérable. Ils étaient plus de 100 personnes à se presser devant le comptoir de la Turkish airlines. Ils allaient enregistrer leurs bagages et partir en vacances. Une victime de nationalité française M.Blanchard, un Turque. La troisième personne non-identifiée. Les mesures de protection de l'aéroport de Paris n'ont pas été ni particulièrement relâchées, ni particulièrement renforcées à la veille de cet attentat. Le premier-ministre Pierre Mauroy a déclaré que « le gouvernement s'élève contre la violence d'où qu'elle vienne et condamne particulièrement la lâcheté ». Cet attentat, revendiqué par l'organisation arménienne « ASALA » quelques minutes à peine après l'explosion a fait 62 blessés, dont 22 graves, 4 morts. Deus mille personnes se trouvaient non loin du lieu de l'explosion.


9. Attentat-suicide en Turquie : 10 morts et 15 blessés

  • Duration: 92
  • Channel: news
Attentat-suicide en Turquie : 10 morts et 15 blessés

France 3 revient sur les faits. Un premier bilan fait état de 10 morts et 15 blessés, dont deux graves. Retrouver toutes les infos sur la vidéo sur : http://www.francetvinfo.fr/monde/turquie/explosion-a-istanbul/attentat-suicide-en-turquie-10-morts-et-15-blesses_1265533.html


10. Une série d'attentats vise des policiers et des soldats dans l'est de la Turquie

  • Duration: 67
  • Channel: news
Une série d'attentats vise des policiers et des soldats dans l'est de la Turquie

Au moins dix personnes ont été tuées en Turquie dans trois attentats attribués au PKK, le Parti des Travailleurs du Kurdistan qui mène une guérilla contre les forces de l’ordre turques. Les trois attaques ont frappé l’est du pays et marquent la fin des quelques semaines d’accalmie qui ont suivi le putsch raté du 15 juillet. À Elazig, une ville à majorité non-kurde jusqu’ici relativement épargnée par les violences, une voiture piégée a explosé non loin du siège de la police et tué au moins trois policiers. Les deux autres attaques ont eu lieu à Bitlis et à Van, là aussi dans l’est du pays. Dans la journée de jeudi, une bombe déclenchée au passage d’un convoi militaire à Bitlis a tué quatre personnes dont trois soldats, alors qu’une voiture piégée a explosé dans la nuit de mercredi à jeudi devant un commissariat de la ville de Van, tuant deux civils et un policier. Les bilans risquent de s’alourdir : les explosions ont fait des dizaines de blessés dont certains se trouvent dans un état grave.


11. Attentat en Italie: les autorités divisées sur l'enquête

  • Duration: 92
  • Channel: news
Attentat en Italie: les autorités divisées sur l'enquête

L'attentat qui a frappé un lycée de Brindisi ce matin a fait un mort, une jeune fille de 16 ans, et cinq blessés graves. L'explosion, provoquée par deux bonbones de gaz, s'est produite devant l'établissement. Les autorités locales refusent de voir un geste de la mafia. Selon le parquet de Lecce, il s'agirait d'une hypothèse "illogique", puisque la Sacra Corona Unita se livre à des tra... http://fr.euronews.net/


12. Onze morts dans un attentat à Damas

  • Duration: 34
  • Channel: news
Onze morts dans un attentat à Damas

Un attentat a fait onze morts et des dizaines de blessés lundi sur une place du quartier résidentiel de Mazzé, dans l'ouest de Damas, selon un nouveau bilan de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Le bilan pourrait augmenter car huit blessés sont dans un état critique, a précisé l'OSDH, qui s'appuie sur un réseau de militants et de médecins en Syrie. De son côté, la télévision d'Etat a imputé l'attaque à des "terroristes" faisant état de onze morts et de dizaines de blessés graves dont des enfants. "L'explosion dans le secteur de Mazzé Jabal est due à une charge posée par des terroristes sur la place Arous al-Jabal, qui était bondée", a précisé la chaîne. Images : AFP Web - 06 novembre 2012


13. Témoignages sur l'attentat du RER Saint Michel | Archive INA

  • Duration: 95
  • Channel: news
Témoignages sur l'attentat du RER Saint Michel | Archive INA

Attentat meurtrier en plein Paris : une bombe a explosé à bord d'une rame de la ligne B du RER, à la station SAINT-MICHEL. Aussitôt, le premier ministre, le ministre des transports et le maire de Paris se sont rendus sur place. - PR Alain JUPPE, Bernard PONS et Jean TIBERI sur place, devant le café "Le Départ" transformé en poste médical avancé (PMA). - Blessé grave sur civière. - Témoignage d'une femme (indemne) sur l'explosion. Elle est ensuite conduite "de force" par un policier au PMA. - Médecin du SAMU soignant un blessé à terre. - Témoignage d'un secouriste sur des blessés très graves encore dans le sous-sol. - Devant le café le Saint-Séverin médecins-pompiers de Paris. Retrouvez ce media sur Ina.fr


14. Ukraine : Beaucoup de questions après les attentats de...

  • Duration: 69
  • Channel: news
Ukraine : Beaucoup de questions après les attentats de...

29 blessés dont 4 graves. C'est le bilan d'une série d'explosions qui ont frappé vendredi la ville de Dnipropetrovsk dans le centre-est de l'Ukraine. Ces attentats, qui n'ont pas encore été revendiqués, interviennent à six semaines du début de l'Euro de football. ... http://fr.euronews.net/


15. Factuel technique attentat

  • Duration: 78
  • Channel: news
Factuel technique attentat

ATTENTAT DANS LE RER ENTRE LES STATIONS MUSEE D'Orsay ET SAINT MICHEL : une bouteille de gaz remplie de boulons a explosé dans une rame de RER à 7H05 alors qu'elle se trouvait dans le tunnel. Bilan provisoire : 29 blessés dont 5 graves. [Plan d'ensemble] rame de RER (en alu. gris) éventrée roulant, deux angles différents. Carton animation/infographie plan du quartier avec tracé de la ligne et explosion. Carton animation coupe de la chaussée avec rame dans le tunnel, explosion et diffusion de la fumée. CRS devant l'entrée de la station Musée d'Orsay. Image arrêtée du trou dans la rame. ARCHIVES Rame RER de SAINT MICHEL à quai. Carton animation : comparaison de l'effet de souffle sur les deux rames lors des deux attentats. Retrouvez ce media sur Ina.fr


16. Prague Gas Explosion - Raw Footage

  • Duration: 71
  • Channel: news
Prague Gas Explosion - Raw Footage

Une explosion de gaz dans le quartier historique de Prague en République Tchèque a fait des dizaines de blessés, dont quatre graves, le lundi 19 Avril 2013. Une vidéo du moment de l'explosion vient d'apparaitre sur la toile cette nuit. Elle a été enregistrée par une caméra de vidéo surveillance. Le souffle de l'explosion a casser de nombreuses vitres aux alentours. Le maire de Prague, Bohuslav Svoboda, a confirmé qu'une fuite de gaz était à l'origine de l'explosion, calmant les craintes d'un attentat terroriste.


17. Explosion meurtrière à Casablanca

  • Duration: 217
  • Channel: news
Explosion meurtrière à Casablanca

Aux environs de 8h30 ce matin, le quartier de Salmia II à Casablanca a connu un réveil brutal. En effet, les habitants ont été réveillés par une déflagration impressionnante due selon la police judiciaire, à l'explosion d'une bouteille de gaz située au sous-sol d'une salle de jeux. Cette violente explosion aurait fait un mort et plusieurs blessés dont un grièvement. Ils ont tous été transportés à l'hôpital de Sidi Othmane. Du côté des dégâts matériels, une agence bancaire a été totalement détruite et une dizaine de véhicules endommagés plus ou moins gravement. Pour l'heure, peu d'information ont été communiquées sur la nature de l'explosion. Selon la police judiciaire, aucune piste ne doit être écartée même si la thèse de la bouteille de gaz reste la plus probable. Les habitants du quartier ont par contre tout de suite imaginé le pire. La psychose suite aux attentats meurtriers de Mai 2003 et ceux de Mars 2007 a laissé des traces dans les esprits des Casablancais. Voir l'article lié à cette vidéo : http://www.yabiladi.com/article-societe-3088.html


18. Attentat à Cagnes sur Mer

  • Duration: 94
  • Channel: news
Attentat à Cagnes sur Mer

Attentat a cagnes-sur-mer dans un foyer sonacotra qui a fait un mort et 12 blessés (dont 1 grave), Georges YORDACESCU, un Roumain de 48 ans qui est enmene sur une civière par les secours. [Différents plans] travailleurs maghrébins (tunisiens) sur les lieux, puis les blesses à l'hôpital. [Différents plans] des ruines, décombres et dégâts causes par l'explosion de 3 bouteilles de gaz. Un tract "ojc massada" ("organisation juive combattante ") aurait été trouvé non loin du lieu de l'attentat. Retrouvez ce media sur Ina.fr


19. Incendie le plus grave en Ukraine depuis un demi-siècle

  • Duration: 90
  • Channel: news
Incendie le plus grave en Ukraine depuis un demi-siècle

Le feu qui embrasait encore partiellement mardi soir un dépôt pétrolier à Vasylkiv près de Kiev a déjà fait au moins quatre morts dont un employé du site et trois pompiers venus lutter contre les flammes. Portés disparus, leurs corps ont été retrouvés parmi les décombres. Selon la présidence ukrainienne interrogée par l’AFP, rien n’accrédite l’hypothèse d’un “attentat terroriste”. Notre envoyé spécial sur place, Dmytro Polonsky explique “que le feu s’est déclaré hier soir avant de prendre de l’ampleur après une explosion. Il a gagné tous les réservoirs du site qui continuent à brûler de manière spectaculaire. Plusieurs employés et pompiers ont aussi été blessés”. Quatre personnes se trouvent dans un état grave, grièvement brûlées selon les médecins locaux. 300 secouristes et pompiers ont été mobilisés sur la catastrophe dont les causes demeurent floues selon le secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense, Olexandre Tourtchinov : “il y a deux versions sur le départ


20. Attentats en Norvège le suspect est présenté comme un chrétien fondamentaliste

  • Duration: 80
  • Channel: news
Attentats en Norvège  le suspect est présenté comme un chrétien fondamentaliste

Ce sont les jeunes militants du Parti travailliste, au pouvoir en Norvège, qui ont payé le plus lourd tribut. Au moins 84 d’entre eux sont morts, sans qu’on comprenne pourquoi ils étaient visés, lors du carnage perpétré vendredi sur l‘île d’Utoeya. Auparavant, l’explosion d’une ou deux bombes dans le centre d’Oslo avait fait sept morts et plusieurs dizaines de blessés, dont au moins neuf sont dans un état grave. Les deux attaques étaient concertées, la police norvégienne en est persuadée. Le suspect qu’elle a arrêté, un Norvégien de 32 ans, serait impliqué dans les deux attentats, mais il est encore trop tôt pour connaître les motifs de sa folie meurtrière. L’homme est simplement décrit par les policiers comme un chrétien fondamentaliste, ayant des opinions politiques tendant vers l’extrême-droite.